Un site qui répond à des attentes de l’Education Nationale

  • La Première Guerre mondiale fait partie des programmes d'enseignement

  • Au cycle 3 de l'école primaire, en classe de troisième, en classe de première des séries générales et technologiques. Différents aspects peuvent également être abordés dans le programme d'histoire des classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnel (cf. arrêté du 8 janvier 2010) et au baccalauréat professionnel (cf. arrêté du 2 octobre 2013). Par ailleurs, cette thématique peut être abordée lors de l'enseignement du français, des langues vivantes étrangères, des arts plastiques, etc.

  • La commémoration de la première guerre mondiale

  • L'inspection générale de l'éducation nationale a défini quatre objectifs :

    Insister sur la force de l'événement. Mettre en exergue l'épreuve nationale (répercussion du conflit sur l'ensemble de la société). Avoir une approche interdisciplinaire et ouverte sur les mémoires portées par d'autres pays. Faire le lien avec la Seconde Guerre mondiale et le développement de l'idée européenne.

  • Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture

  • NOR : MENE1506516D
    décret n° 2015-372 du 31-3-2015 - J.O. du 2-4-2015
    MENESR - DGESCO A1-2

    Quelques extraits :

    • Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer
    • L'élève parle, communique, argumente à l'oral de façon claire et organisée ; il adapte son niveau de langue et son discours à la situation, il écoute et prend en compte ses interlocuteurs.

    • Domaine 2 : les méthodes et outils pour apprendre
    • L'élève travaille en équipe, partage des tâches, s'engage dans un dialogue constructif, accepte la contradiction tout en défendant son point de vue, fait preuve de diplomatie, négocie et recherche un consensus.

      Il sait utiliser de façon réfléchie des outils de recherche, notamment sur Internet. Il apprend à confronter différentes sources et à évaluer la validité des contenus.

      L'élève apprend à utiliser avec discernement les outils numériques de communication et d'information qu'il côtoie au quotidien, en respectant les règles sociales de leur usage et toutes leurs potentialités pour apprendre et travailler.

    • Domaine 3 : la formation de la personne et du citoyen
      • à l'apprentissage et à l'expérience des principes qui garantissent la liberté de tous, comme la liberté de conscience et d'expression, la tolérance réciproque, l'égalité, notamment entre les hommes et les femmes, le refus des discriminations, l'affirmation de la capacité à juger et agir par soi-même ;

      • à la connaissance, la compréhension mais aussi la mise en pratique du principe de laïcité, qui permet le déploiement du civisme et l'implication de chacun dans la vie sociale, dans le respect de la liberté de conscience.

      Ce domaine est mis en œuvre dans toutes les situations concrètes de la vie scolaire où connaissances et valeurs trouvent, en s'exerçant, les conditions d'un apprentissage permanent, qui procède par l'exemple, par l'appel à la sensibilité et à la conscience, par la mobilisation du vécu et par l'engagement de chacun.

      Objectifs de connaissances et de compétences pour la maîtrise du socle commun :

      L'élève exprime ses sentiments et ses émotions en utilisant un vocabulaire précis.

      L'élève apprend à résoudre les conflits sans agressivité, à éviter le recours à la violence grâce à sa maîtrise de moyens d'expression, de communication et d'argumentation. Il respecte les opinions et la liberté d'autrui, identifie et rejette toute forme d'intimidation ou d'emprise. Apprenant à mettre à distance préjugés et stéréotypes, il est capable d'apprécier les personnes qui sont différentes de lui et de vivre avec elles. Il est capable aussi de faire preuve d'empathie et de bienveillance.

      Il connaît les principales règles du fonctionnement institutionnel de l'Union européenne et les grands objectifs du projet européen.

      L'élève est attentif à la portée de ses paroles et à la responsabilité de ses actes.

      Il fonde et défend ses jugements en s'appuyant sur sa réflexion et sur sa maîtrise de l'argumentation. L'élève vérifie la validité d'une information et distingue ce qui est objectif et ce qui est subjectif. Il apprend à justifier ses choix et à confronter ses propres jugements avec ceux des autres.

    • Domaine 5 : les représentations du monde et l'activité humaine
    • Dans le cadre d'activités et de projets collectifs, il prend sa place dans le groupe en étant attentif aux autres pour coopérer ou s'affronter dans un cadre réglementé.

      Pour mieux connaître le monde qui l'entoure comme pour se préparer à l'exercice futur de sa citoyenneté démocratique, l'élève pose des questions et cherche des réponses en mobilisant des connaissances sur :
      • les éléments clés de l'histoire des idées, des faits religieux et des convictions.

  • POUR EN SAVOIR PLUS


  • Qu'apprendront les élèves de 6 à 16 ans à la rentrée 2016 ?


    << Retour