Une boîte à outils à travers des modules et un cadre de fonctionnement des séances

  • Chaque thème est présenté sous forme de modules

  • Chaque module peut s’adapter aux besoins de l’adulte qui développera une ou plusieurs parties en fonction de l’âge de ses élèves, de ses objectifs et du temps qu’il décide de consacrer à ce travail.
    Les conflits dans les classes et les établissements occupent beaucoup du temps des personnels de tous les niveaux. Aborder le Vivre Ensemble dans les modules permet un travail en interdisciplinarité et la recherche de solutions pour les équipes.

  • Des objectifs clairs

  • Pour aider l’enseignant, l’animateur, nous avons indiqué des objectifs d’apprentissage pour les élèves dans chaque module (utilisation du mot « élève » par commodité).
    Ils sont adaptables en fonction de l’importance du travail entrepris avec le groupe, de l’âge des élèves, du temps imparti.

  • Faire émerger les représentations

  • Un temps pour permettre de laisser émerger les représentations des élèves est nécessaire particulièrement dans les modules du Vivre Ensemble.

    Ce temps permettra aux élèves d’exprimer ce qui fait déjà partie de leur imaginaire, de leurs images mentales élaborées petit à petit du fait de leurs expériences de vie, de ce qu’ils entendent…

    Il leur servira, au fur et à mesure de l’élaboration de leur pensée, pendant le déroulement du module, de point de référence personnel pour les aider ensuite à se questionner et éventuellement prendre conscience de leur évolution.

    Ce temps favorise également la motivation. L’élève entendu peut alors accepter de s’intéresser au travail proposé et entendre les autres, sa pensée étant prise en compte.

    Ce temps permet à l’enseignant ou à l’animateur de préciser le niveau de connaissances ou de questionnements de la classe et donc d’adapter le travail. Il lui permet aussi de montrer la diversité des représentations sans jugement.

    Pour aider à cette émergence il est intéressant de partir d’une image (photo, dessin, peinture..) d’un mot, d’une phrase pour laisser la parole se libérer. Des techniques comme le brainstorming (remue méninges), le photo langage…sont intéressantes à utiliser.

    Le temps imparti à ce travail doit être court (environ 10mn) et il est profitable d’en garder une trace (courte synthèse, quelques mots…) parfois sur le tableau. Il faut éviter toute discussion pendant ce temps.

    Ce temps est parfois indiqué dans certains exercices mais pas de façon systématique.

  • Des étapes dans le développement du module

    • L’adulte propose ensuite les éléments concrets, des fictions et installe le travail dans la classe ou le grand groupe.
    • L’adulte apporte des éléments scientifiques quand cela est possible. Des documents synthétiques sont disponibles dans les thèmes étudiés.

    • Certains sites sont proposés pour les adultes, d’autres, le plus souvent peuvent servir comme bases de travail pour les élèves sous la direction de l’adulte qui aura orienté les choix après avoir pris connaissance des sites indiqués. Certains modules ont des supports.
    • L’adulte propose, dans certains modules une création individuelle ou collective qui servira de base à l’élaboration de nouvelles images mentales.
    • L’adulte permet une analyse de ce qui a été vécu par le groupe et qui est rapporté, répond aux questionnements, reprend les points évoqués qui lui paraissent essentiels.
    • Il est utile de laisser un peu de temps à la fin du module pour ressentir ce qui a été vécu. Il s’agit d’un entraînement qui permettra aussi à l’élève de prendre davantage en main tous ses apprentissages en ressentant aussi ce qui se passe pour lui, à le rendre plus autonome, plus confiant en lui.
<< Retour